installation, dépannage, chaudière, région Oron, Vaud, Epalinges, Payerne, Lausanne, Villeneuve, Riviera, La Cote, Yverdon, Nyon,Oron, Vaud, Epalinges, Payerne, Lausanne, Villeneuve, Riviera, La Cote, Yverdon
Installation Chaudières - Dépannage - Solaire thermique - Solaire photovoltaique - chauffage bois - Pellet - Mazout - Gaz - Pompe à  chaleur

Estoppey Chauffage

Un chauffage de qualité, des energies qui respectent l'environnement !

La puissance Crête - Photovoltaïque

La puissance crête ou nominale

La puissance « crête » d'une installation photovoltaïque, aussi appelée puissance « nominale » par les fabricants, désigne la puissance maximale que celle-ci peut délivrer au réseau électrique. La puissance réelle d’un panneau solaire est généralement inférieure à la puissance crête, en bonne partie à cause des effets contre-productifs de la chaleur sur les cellules photovoltaïques.

On parle donc de watts « crête » (Wc ou Wp en anglais pour « watt peak ») et pour ses multiples les plus courants des kilowatts crête (kWc = 103 Wc) et des mégawatts crête (MWc = 106 Wc).

Une surface photovoltaïque d’un watt crête peut ainsi fournir un watt de puissance dans des conditions optimales d’ensoleillement et de température au sol, c’est-à-dire :

  • une irradiation solaire de l’ordre d’une puissance de 1 000 W/m2 ;
  • une température des panneaux de 25°C ;
  • un rayonnement solaire traversant 1,5 fois l’épaisseur de la couche atmosphérique (« AM 1.5 » pour « Air Mass »). Le rayonnement arrive avec une inclinaison de 45° à travers un ciel parfaitement dégagé.

Ces conditions correspondent à des valeurs standard d’essai et permettent de mesurer le potentiel de production « idéale » d’un panneau. Dans les faits, un module photovoltaïque ne fonctionne presque jamais à sa puissance crête, notamment en raison des nuages réduisant l’ensoleillement ou des variations de température.

La puissance crête est la puissance maximale fournie par un panneau solaire dans des conditions d’ensoleillement optimales (typiquement, un rayonnement de 1000 W/m2, ce qui correspond dans nos régions à des conditions estivales autour de midi).
Le facteur de charge permet de mesurer le rapport entre l’énergie réellement produite par une installation photovoltaïque durant une année (kWh) et l’électricité qu’elle aurait pu fournir en fonctionnant constamment à sa puissance crête.

Le kilowatt-crête est exclusivement utilisé pour mesurer la puissance crête d’un panneau photovoltaïque. On définit un watt-crête comme la puissance délivrée par 10 cm2 de cellule monocristalline.

Pour rappel, 1 watt = 1 joule par seconde.

Système d'information géographique photovoltaïque - carte interactive


La formule de calcul de la puissance crête PV

Rappelons la formule de calcul de la puissance crête d'une installation photovoltaïque autonome :

=> Que vaut EBesoin ?
EBesoin est l’énergie journalière consommée par les appareils électriques, exprimée en kWh/jour.

=> Que vaut Ei ?
Ei est l'irradiation solaire journalière, exprimée en kWh/m²/jour, reçue par le champ photovoltaïque. Celle-ci dépend du lieu géographique mais doit également prendre en compte l’orientation et l’inclinaison du champ photovoltaïque.
L'exploitation de cette formule vis-à-vis du dimensionnement du champ photovoltaïque reste délicate.
En effet, l’énergie électrique journalière produite par le champ photovoltaïque fluctue au gré des saisons. De même, l'énergie journalière consommée par les appareils électriques varie en fonction de la période de l'année.

Plus d’infohttp://www.photovoltaique.guidenr.fr/cours-photovoltaique-autonome-1/formule-calcul-puissance-crete-photovoltaique.php