Installation Chaudières - Dépannage - Solaire thermique - Solaire photovoltaique - chauffage bois - Pellet - Mazout - Gaz - Pompe à  chaleur

Estoppey Chauffage

Un chauffage de qualité, des energies qui respectent l'environnement !

 

EAU CHAUDE SANITAIRE - BOILER

 
Production d'eau chaude sanitaire (ECS) – Boiler

Vous pouvez choisir parmi de multiples possibilités pour vous approvisionner en eau chaude.
Préférez-vous intégrer un échangeur à une chaudière combinée ou un chauffe-eau vous semble-t-il la meilleure solution ?
Quels sont les avantages et les inconvénients en termes d'installation, de consommation, de maintenance et de respect de l'environnement ?

Trois énergies sont possibles pour produire de l'eau chaude de façon indépendante d'un équipement de chauffage central :
  • L’électricité
  • Le solaire
  • Le gaz.

Chauffe-eau électrique
Le chauffe-eau électrique reste populaire, surtout parce qu’il s’agit d’une solution abordable et que son installation est simple. Comme un chauffe-eau électrique maintient l’eau à une température constante, vous ne devez jamais attendre pour obtenir de l’eau chaude.
Ce type de chauffe-eau n’est pas vraiment économique point de vue énergie. Les coûts de consommation sont également plus élevés que ceux de solutions plus économes en énergie.

+ Appareil très abordable
+ Installation simple
+ Eau chaude immédiate
- Capacité limitée
- Coûts de consommation élevés
- Pas économe en énergie

Il existe trois types de chauffe-eaux électriques dont deux à accumulation et un à chauffage direct :
  • Le chauffe-eau thermodynamique,
  • Le cumulus traditionnel
  • Le chauffe-eau électrique instantané.

Chauffe-eau électrique thermodynamique
Ce chauffe-eau à accumulation fonctionne sur le même principe qu'une pompe à chaleur, si son coût d'installation est plus élevé que celui d'un cumulus électrique, le chauffe-eau thermodynamique sera vite amorti, car les économies d'électricité pourront aller jusqu'à 70%.

Ballon électrique cumulus
Comme le chauffage électrique direct, le ballon électrique non thermodynamique restitue juste l'énergie consommée sans effet levier de l'échangeur thermique. Néanmoins, le bon vieux cumulus reste dans de nombreux cas la solution en ECS la plus simple et la plus économique, notamment dans sa mise en œuvre.

Chauffe-eau électrique instantané
Pour un usage spécifique, l'installation d'un chauffe-eau instantané électrique est une solution simple et économique, notamment pour de faibles besoins en eau chaude, pour un local isolé du bâtiment principal, un magasin, un atelier...

Chauffe-eau solaire
Une option très écologique est celle du chauffe-eau solaire. Il se compose d'un ou plusieurs collecteurs solaires, d'un système de pompage, d'un réservoir d'eau et de l'équipement de contrôle nécessaire. Il vous permet de couvrir annuellement 60% de votre approvisionnement en eau chaude.

+ Écologique
+ Économe en énergie
- Réchauffage nécessaire
- Exige assez bien d’entretien
- Prix élevé

Énergie renouvelable par excellence, le soleil est certainement le moyen le plus respectueux de l'environnement pour produire de l'eau chaude sanitaire.

Il existe deux grandes catégories de chauffe-eaux solaires individuels (CESI) :
  • Le CESI à capteurs plans ou panneaux solaires,
  • Le CESI à tubes sous vide solaires pour production d'ECS.

En fonction des contraintes liées à votre habitat et de vos souhaits, l'une ou l'autre de ces solutions en solaire thermique vous sera proposée. Attention, pour les périodes à faible ensoleillement, d’octobre à mars, vous devez réchauffer une grande partie de votre eau via un système électrique, au gaz ou par le biais d’un boiler avec pompe à chaleur. Le chauffe-eau solaire est surtout populaire dans le cadre de rénovations.

Comme ce type d’appareil contient du liquide, son entretien est très important. Celui-ci peut être effectué en même temps que l’entretien de la chaudière de chauffage.

Chauffe-eau gaz
Si vous vous chauffez déjà au gaz naturel, optez logiquement pour un chauffe-eau utilisant la même énergie. Par rapport à un appareil électrique, l’installation d’un chauffe-eau au gaz naturel est un peu plus compliquée. Vous devez prévoir une conduite de gaz et un tuyau d'alimentation et d'évacuation des gaz de combustion. L'avantage est que l'eau ne doit pas être maintenue à température constante parce que la combustion chauffe celle-ci beaucoup plus rapidement que l'électricité.

+ Eau chaude immédiate
+ Capacité illimitée
- Installation complexe

Majoritairement à production instantanée et au gaz de ville ou naturel, le chauffe-eau gaz existe aussi à accumulation et au gaz propane. Comme pour les chaudières à combustion, l'ECS gaz nécessite d'une part, l'existence d'un conduit d'évacuation de fumée ou une sortie ventouse et d'autre part, l'obligation d'un entretien annuel afin de garantir votre sécurité.

Un choix intermédiaire, le boiler à pompe à chaleur
Vous disposez d’une grande remise ou d’un garage dans lequel différents appareils produisent de la chaleur ? Dans ce cas, le boiler à pompe à chaleur est une bonne solution. Il utilise la chaleur émise par une machine à laver, un réfrigérateur, un congélateur ou une voiture, et qui est habituellement perdue.

Vous pouvez également profiter de l'air extérieur. Dans ce cas, le boiler fonctionne jusqu’à -5 degrés. Par rapport à un boiler électrique, ce type de machine consomme 75% d’énergie en moins. Amorti en 3 ans, il s’agit, pour de nombreuses personnes, du meilleur choix intermédiaire. Ce n’est que dans les espaces réduits, sans aération, comme c’est le cas pour certains appartements, que l'installation d'un boiler à pompe à chaleur n'est pas possible.

+ Faibles coûts de consommation
- Appareil onéreux, mais durée d’amortissement de 3 ans
- L’installation impossible dans de petits espaces sans aération

Faible consommation et économique, l’échangeur
Une autre solution, très différente, est celle de l’échangeur, souvent couplé à une chaudière à condensation intégrée dans appareil combiné. Un échangeur ne chauffe l’eau que lorsque c’est nécessaire. Il est économe en énergie, mais a de ce fait besoin de plus de temps pour que l’eau chaude sorte du robinet. En outre, sa capacité est limitée. Un échangeur au gaz est moins cher qu’un boiler au gaz naturel et sa consommation annuelle est également plus réduite.

+ Pas de perte pendant la durée d’arrêt
+ Économe en énergie
+ Appareil très abordable
- Eau chaude pas immédiate
- Capacité limitée

Éviter le calcaire
Pour tout boiler, une vérification annuelle n’est pas un luxe superflu.

1 millimètre de calcaire est égal à 10% de perte en énergie, mais le calcaire peut également générer des fuites.

C’est pourquoi nous vous recommandons de raccorder un appareil anticalcaire ou un adoucisseur d'eau.
Quelle que soit l'énergie retenue pour la production d'eau chaude sanitaire, n'hésitez pas à nous contacter pour votre projet d'installation, de remplacement, d'entretien ou de dépannage.