installation, dépannage, chaudière, région Oron, Vaud, Epalinges, Payerne, Lausanne, Villeneuve, Riviera, La Cote, Yverdon, Nyon,Oron, Vaud, Epalinges, Payerne, Lausanne, Villeneuve, Riviera, La Cote, Yverdon
Installation Chaudières - Dépannage - Solaire thermique - Solaire photovoltaique - chauffage bois - Pellet - Mazout - Gaz - Pompe à  chaleur

Estoppey Chauffage

Un chauffage de qualité, des energies qui respectent l'environnement !

Le soleil est une source d’énergie gratuite, disponible toute l’année à domicile. Les capteurs à haut rendement SOLTOP sont spécialement connus pour une exploitation optimale du rayonnement solaire sous nos latitudes. Sur le Plateau suisse, le rayonnement dépasse 1000 Kilowattheures par m. et par an, ce qui équivaut. 100 l de mazout! Durant le semestre estival, la production d’eau chaude peut ainsi être couverte quasi intégralement grâce à l’énergie solaire, ce qui permet de couper le chauffage traditionnel ou d’améliorer le coefficient de performance saisonnier (COPA) des pompes à chaleur. En période de chauffage, une partie de la chaleur requise peut également être fournie par l’installation solaire, parallèlement à la préparation d’eau chaude sanitaire. Enfin, les capteurs à tubes sous vide SOLTOP permettent d’utiliser la chaleur solaire au profit de processus industriels très variés.

L'installation de panneaux solaires thermiques se démocratise puisque cette solution fait partie des solutions d'énergies renouvelables possibles, ils sont d'ailleurs capables, certes de produire l'eau chaude sanitaire, mais aussi du chauffage (en partie). Malgré un investissement assez lourd, c'est une solution rentable surtout quand on connaît le poids important de la production d'eau chaude sanitaire dans les maisons thermiquement performantes.
De nombreuses configurations sont possibles et si l'orientation et l'inclinaison des panneaux est moins contraignantes que celles des panneaux solaires photovoltaïques, il n'en demeure pas moins que c'est là un point de vigilance très important. L'installation sur un toit reste délicate, notamment concernant l'étanchéité (selon les cas) et il faut donc mieux faire appel à un professionnel !

CHAUFFAGE SOLAIRE THERMIQUE

Présentation

Les panneaux solaires thermiques, ou capteurs solaires thermiques ou chauffe-eau solaire individuel (CESI), à ne pas confondre avec les panneaux solaires photovoltaïques sont des éléments qui permettent de chauffer de l'eau grâce à l'énergie solaire. S'ils sont le plus couramment destinés à produire de l'eau chaude sanitaire, ils peuvent également produire du chauffage, on les appelle alors des systèmes combinés.

Rendement d'une installation solaire

Le rendement des panneaux solaires est le rapport entre l'énergie reçue (en jaune et orange) sur le schéma et l'énergie utile (en vert). Pour avoir le meilleur rendement, il faut donc limiter les pertes (en rouge) par réflexion qui dépendent surtout de l'orientation. La majorité des autres pertes sont thermiques et sont dues au rayonnement du panneau lui-même vers l'extérieur, pour les limiter le panneau doit être bien isolé. Mais le rendement dépend également des conditions de température à la fois extérieur et du fluide. Si l'on raisonne sur le rendement global d'une installation solaire, il faut également prendre en compte les pertes par stockage, l'énergie des pompes, etc. Dernier facteur, le taux de couverture des besoins. Des panneaux surdimensionnés auront un rendement faible du fait des pertes thermiques plus importantes et d'une température plus élevée. En général, le rendement global d'une installation solaire bien dimensionnée se situe aux alentours de 30 à 40%.

Capteurs plans performants pour la production de chaleur

COBRA et COBRALINO

Les capteurs plans vitrés sont de loin les systèmes les plus courants lorsqu'il s'agit d'eau chaude sanitaire. La vitre permet de créer un "effet de serre" qui piège les rayons du soleil à l'intérieur du capteur afin d'optimiser les apports. Les rendements et le prix sont moyens. Les capteurs plans vitrés peuvent capter en moyenne 350kwh annuel par m². A la différence d'un panneau solaire photovoltaïque, un panneau solaire thermique est plus "mat" et est uni.
C'est le capteur qui fait la différence. Il est le «moteur» de l'installation solaire. Il transforme le rayonnement solaire en chaleur utilisable pour l'eau chaude sanitaire, le chauffage et la piscine. COBRA est synonyme de technique solaire de pointe.

L'absorbeur intégré avec revêtement sélectif transforme jusqu'à 97% du rayonnement incident en chaleur.
Un écoulement homogène du fluide, une bonne transmission de la chaleur entre la plaque de l'absorbeur d'une part et les tubes collecteurs et les serpentins d'autre part, ainsi qu'une isolation thermique optimale du boîtier contribuent également à l'obtention d'un rendement élevé.

Avantages

  •  Rendement solaire supérieur à la moyenne et performances accrues en cas de luminosité diffuse
  • Qualité maximale grâce à une construction éprouvée et des matériaux haut de gamme
  • Combinaison possible avec une installation photovoltaïque
  • Chevauchement des capteurs assurant l'étanchéité à la pluie, l'évacuation de la neige et l'autonettoyage du verre
  • Les garnitures de ferblanterie et accessoires standard ou spécifiques sont tous disponibles en qualité SOLTOP
  • Facilité de montage et d'entretien
  • Fabrication suisse par SOLTOP à Elgg.


Plus de performances quel que soit le temps

L'entraxe réduit à 70 mm entre les tuyaux sur l'absorbeur accroît généralement le rendement. Ce gain de performances est particulièrement notable dans l'entre-saison, en cas de luminosité diffuse ou de ciel nuageux.

 

Vue en coupe d'un capteur à haut rendement COBRA


1 Châssis en aluminium cintré, sans liaisons d'angle

propices à l'infiltration d'eau.

2 Panneau arrière en tôle d'aluminium Stucco.

3 Verre solaire à faible réflexion (classe 1), résistant à la

grêle (test C1215IMP), praticable, transmission > 91.6%.

4 Joint de cadre EPDM.

5 Isolation thermique certifiée.

6 Système breveté de chevauchement étanche aux

intempéries.

7 Absorbeur 0.2 mm à revêtement hautement sélectif.

8 Tube collecteur et serpentins.

9 Absorbeur soudé au laser sur toute sa longueur pour

une conduction thermique maximum.

Principe d'un panneau solaire thermique

L'objectif est d'abord de capter la chaleur du soleil via 3 phénomènes physiques:

  • Effet de corps noir: la couleur noire absorbe la chaleur du soleil, c'est pour cette raison de que les panneaux sont noirs.
  • Effet de serre: la chaleur captée tend à ressortir via des infrarouges, il faut alors les piéger.
  • Effet isolant: il faut conserver la chaleur captée.

Ensuite, la chaleur captée va chauffer un fluide caloporteur, souvent de l'eau (éventuellement additionnée d'eau glycolée), contenu dans un capteur. Ce fluide va ensuite transmettre l'énergie ainsi récupérée à l'eau chaude sanitaire, par le biais d'un échangeur situé dans un ballon d'eau chaude, équipé dans la plupart du temps d'un appoint (électrique ou chaudière).

Capteurs à tubes sous vide

SOLTOP DF et HP

 
Un capteur solaire sous vide est constitué d'une série de tubes de verre dans lesquels passe un tube collecteur de chaleur. La paroi des tubes est double, comme celle d' une bouteille thermos, et on y fait le vide. A l'intérieur le tube est recouvert d'une substance qui absorbe les rayons du soleil (nitrure d'aluminium). Le réflecteur et la forme tubulaire du capteur optimisent la capture d'énergie quand l'incidence des rayons du soleil est faible (en début et fin de journée) ou si l'exposition du toit n'est pas idéale. Il permet aussi l'utilisation de l'eau comme fluide caloporteur au lieu d'un mélange d'eau et de glycol.
Un capteur solaire sous vide est constitué d'une série de tubes de verre dans lesquels passe un tube collecteur de chaleur. La paroi des tubes est double, comme celle d'une bouteille thermos, et on y fait le vide. A l'intérieur, le tube est recouvert d'une substance qui absorbe les rayons du soleil (nitrure d'aluminium). L'effet thermos obtenu permet d'obtenir un meilleur rendement l'hiver car la chaleur est piégée à l'intérieur du tube.

Avantages / inconvénients
- Température de chauffe au delà de 100 °C-120° C
- Meilleur rendement l'hiver : les panneaux réagissent mieux à un ensoleillement diffus
- Moins sensible à une exposition imparfaite : les réflecteurs captent la lumière sous des incidences non optimales 
- Plus cher à l'achat que les capteurs plans
- technologie aussi employée pour le froid solaire (en laboratoire.